Errazuriz et sa syrah à tendance... rhodanienne

6 fév. 2019 par Monsieur Bulles
Syrah 2016 Aconcagua Costa d'Errazuriz Je vais être honnête : le côté végétal des vins chiliens m'a toujours contrarié. On reconnaîtrait presque les vins rouges du pays par cette empreinte qui estompe les caractéristiques propres d'un cépage. Certes, l'évolution est palpable depuis une dizaine d'années : les vins portent davantage la trace du terroir et des latitudes du pays, l'élevage sous bois est moins marqué et la fraîcheur est davantage présente. Avec sa syrah de l'Aconcagua Costa, Errazuriz confirme ces faits.
Syrah 2016 - Aconcagua Costa - Errazuriz :

Dégusté en février 2018 lors d'une présentation journalistique, c'est d'abord le soufre (qui garantit un état sanitaire) qui se dégagea de mon verre après que le vin eut été versé... Mais comme toujours dans les dégustations alignées, il faut savoir attendre, il faut laisser respirer les vins, car c'est après un bon quart d'heure qu'ils se livrent. 

Toutefois discret au nez après ces quelques minutes, c'est en bouche qu'il fit son effet : tous les attributs aromatiques de la syrah s'échelonnent alors, de façon nette et précise, depuis la violette jusqu'à la mûre en passant par le thym et surtout, une trame poivrée particulièrement séduisante, tout au long de la dégustation. 
Grenue parce qu'encore jeune, la texture accompagne ce bouquet de parfums qui, s'il avait été présenté à l'aveugle, aurait certainement orienté les dégustateurs présents vers le rhône méridionnal. 

À la question d'ailleurs posée à l'oenologue Francisco Baettig - qui a fait ses classes en France - au sujet de ce constat plus européen que chilien, la réponse fut claire : "la zone d'où vient ce vin est très fraîche, elle apporte plus de minéralité aux vins et je veux que ceux-ci dégagent un fruité plus identifiable du cépage employé. Cette syrah ne sera jamais celle du rhône septentrional, comparable au Hermitage, par contre en effet, elle est proche de celle qu'on trouve plus au sud ou dans le Languedoc. Ce vin reste chilien, le domaine d'où il vient n'a pas 20 ans, il est jeune, le potentiel est énorme, on évolue avec lui et tous les vins qui en sortent sont moins lourds que d'autres, moins costauds. On innove, tout en restant traditionnel."

Bref, un vent de fraîcheur est en marche dans l'Aconcagua et ce vin qui reste abordable le prouve; il vous reste à le découvrir à table sur la viande rouge de votre choix.Contre-Étiquette
22,95 $ en SAQ / code 13647137
Recherche d'articles
Par mois
Articles sur les champagnes (212)
Articles sur les autres bulles (287)
Les dégustations horizontales (3)
Les dégustations verticales (1)
© 2019 monsieurbulles.com, Guénaël Revel poc communications Annoncez sur MonsieurBulles.com