Joséphine de Joseph Perrier : le prestige accessible !

16 avril 2018 par Monsieur Bulles
Joséphine 2008 de Joseph Perrier Cette cuvée se présente dans un flacon sérigraphié, inspiré d'une bouteille peinte et dorée à la main, au 19ème siècle, pour le mariage de Joséphine-Stéphanie Perrier, l'une des filles de Joseph Perrier. En raison de son coût, ce champagne ne sera plus élaboré pendant plusieurs décennies, toutefois, c'est au début des années 1980 que Jean-Claude Fourmon, propriétaire de la maison, décide d'en faire sa cuvée de prestige en sérigraphiant le décor. Relancée, en quelque sorte, en 1988, sur le millésime 1982, la cuvée Joséphine a la particularité d'être élaborée en jéroboam depuis quelques années. Il faudra attendre les années 2020 pour les voir sur le marché. Le millésime 2008 en bouteille classique est le neuvième déclaré, il est au Québec et fait partie des champagnes de prestige les plus abordables du marché.
Commentaire de la cuvée Joséphine 2008 de Joseph Perrier :

Globalement issue de chardonnay et pinot noir à parts égales (le pourcentage pouvant quelque peu varier selon la qualité des deux cépages), tout apparaît blond dans cette cuvée Joséphine 2008 : le nez délicatement malté qui rappelle un muesli de petit déjeuner, la bouche qui fleure des notes de citron confit et la finale florale qui indique un état de jeunesse encore palpable. 

Une décennie sur lattes a construit des perles effervescentes qui s'accrochent aux papilles et finalisent une agréable harmonie.

Un champagne qui, grâce à l'énergie et la suavité assemblées, peut facilement se glisser sur les clayettes d'un cellier, jusque 2023.

J'allais oublier : cette cuvée de prestige est moins dispendieuse au Québec qu'en France ! Pour une fois, profitez-en !Joseph Perrier
149,50 $ - Code SAQ : 11532168
Recherche d'articles
Par mois
Articles sur les champagnes (224)
Articles sur les autres bulles (273)
Les dégustations horizontales (2)
Les dégustations verticales (1)
© 2016 monsieurbulles.com, Guénaël Revel poc communications Annoncez sur MonsieurBulles.com