Corona Blocus, journal d'un citoyen cloisonné chez lui / Billet 35

22 mai 2020 par Monsieur Bulles
larose-trintaudon 2016 Au jour le jour ou à la semaine, je tiens ce journal un peu spécial, d'une période particulière dans une époque qui va entrer dans l'histoire. Comme toutes les époques, certes. Sauf que la porte d'entrée de celle-ci est unique. La planète a connu des pandémies. Toutes rapportées avec des chiffres sans doute erronés. La pandémie actuelle est une pandémie 2.0. Vécue à la minute sur tous les écrans. Impressionnante, terrifiante et fascinante. Plus seulement commentée par les savants. Commentée par l'humanité entière. Commentée par un humain confiné dans son bureau. Con fini peut-être... Simplement pour vivre. Pour continuer de vivre.
 Semaine du 11 mai 2020 / semaine du 18 mai 2020  

J'aimais bien le silence, les rues désertes sans voiture, 
Marcher seul sans penser à la mésaventure. 
On déconfine, les voitures grondent, les masques tombent, 
On s'abandonne, la mesure tombe, masque pour tout le monde. 

Esclave des écrans, on parade comme des clowns, 
On se réveille en Face Time, on travaille en Zoom, 
On s'endort en Skype la migraine envahissante, 
Accroché à l'espoir d'une solution latente...  

« C'est en septembre », le nouvel hymne des étudiants. 
Trudeau les paye comptant, Bécaud traverse le temps. 
Vous avez dit éducation prioritaire ? 
Et pourquoi pas système de santé exemplaire ?

Legault distribue des masques dans le métro. 
Le Canadien sur le nez, la victoire est assurée ! 
Pour les camps de jour, il réclame nos ados, 
On les appelle prestataires avec boulot.  

Dans les ruelles, les enfants retrouvent leur vélo. 
2020 pour les parents, c'est l'été des rénos ! 
T'as une piscine ? Elle devient « amicipale ». 
Faut aimer la visite si tu restes à Montréal. 

Washington a son Vautrin, le Brésil a son caïd.
Ce ne sont que des Goliath contre de petits David... 
Tiens ? La Chine proclame sa victoire sur la covid. 
J'ai une soudaine envie de me jeter dans le vide. 

Alors on danse disait Stromae qui manque, 
Alors on boit dit le chroniqueur en manque, 
En manque d'essentiel et surtout de bon, 
D'excellent même comme ce Larose-Trintaudon !
Château Larose-Trintaudon Haut-Médoc 2016 / Vin rouge | 750 ml | France Code SAQ 11835388 / 26,35 $
Recherche d'articles
Par mois
Articles sur les champagnes (225)
Articles sur les autres bulles (300)
Les dégustations horizontales (3)
Les dégustations verticales (1)
© 2020 monsieurbulles.com, Guénaël Revel poc communications Annoncez sur MonsieurBulles.com