Louis Jadot : le même Beaujolais-Villages bouché de 2 façons !

18 nov. 2020 par Monsieur Bulles
Jadot Beaujolais villages Depuis 20 ans, nombreuses sont les maisons qui ont tenté les expériences de bouchages différents pour un même vin afin de connaître son comportement, son évolution... Le choix de la capsule à vis a été accepté, voire imposé par les marchés, disons, non latins dans l'esprit vinique... Le liège rassure le consommateur de la Vieille Europe, tandis que la capsule l'en détourne, lui rappelle les apéritifs, les vins sans authenticité. Oxydo-réducteur côté défaut pour la capsule, déviance aromatique côté défaut pour le liège, la lutte est âpre dans les deux industries... Reste toutefois un constat récurrent : le liège fait respirer le vin et accompagne son évolution, la capsule ralentit cette respiration et agit sur son endurance. Louis Jadot a lancé son fameux Combe aux Jacques 2019, embouteillé des 2 façons (Diam* et capsule) : à vous de jouer !
Commentaire du Beaujolais-Villages Combe aux Jacques 2019 (capsule à vis) et du Beaujolais-Villages Combe aux Jacques 2019 (bouchon de liège Diam) :

Les deux vins présentent sensiblement le même nez de cerises et de violettes avec un soupçon épicé. Le bouché Diam présente toutefois une petite note de noyau à l'aération. 
On retrouve ces arômes en bouche, le bouché capsule donnant l'impression d'une fraîcheur plus éclatante que dans le bouché Diam (comme celle d'une cerise plus acidulée).
C'est la matière qui marque la frontière : soyeux, souple, étirée pour la capsule et veloutée, ronde, délicatement accrocheuse pour le Diam. 
L'aspect "noyau" du bouché Diam s'illustre à travers une présence subtile d'amertume.
Les deux vins (les deux opercules) offrent un Beaujolais typé, net, sans concentration, tous les deux axés sur la fraîcheur. 
Leurs arômes sont identiques, c'est leur comportement qui diffère : léger et tendu  pour le bouché capsule; léger et émoussé pour le bouché Diam.

C'est un jeu de nuances, perceptibles lorsque le consommateur est prévenu, lorsqu'il est conditionné. Dans le cas contraire, il est pratiquement impossible de déceler les différences; on déguste deux vins de gamay, gouleyants, faciles et attractifs.

*le procédé DIAMANT® (DIAM) : 
Le Diam est un bouchon de liège amalgamé. Ce sont des granules de liège, riches en substance élastique, la subérine, mélangées à un liant étudié pour le contact alimentaire qui donne une pâte homogène et souple. 
La présence du TCA - tetrachloroanisol - qui provoque le goût de bouchon est censée être absente du bouchon final recréé puisque les matières ont été préalablement nettoyées.
16,90 $ en SAQ / Code 365924 / Attention, vérifiez bien le goulot de la bouteille pour faire le test !
Recherche d'articles
Par mois
Articles sur les champagnes (228)
Articles sur les autres bulles (302)
Les dégustations horizontales (3)
Les dégustations verticales (1)
© 2020 monsieurbulles.com, Guénaël Revel poc communications Annoncez sur MonsieurBulles.com