14 août 2018 par Monsieur Bulles
Valdiguié de J. Lohr Les californiens continuent de l'appeler Napa Gamay à cause d'une confusion de pépiniéristes lorsqu'il fut introduit sur la côte ouest-américaine. Le cépage Valdiguié, originaire du sud-ouest de la France serait, en fait, un cousin du malbec. L'université de Davis a révélé son ADN et corrigé l'erreur dans les années 1990. Autrefois très employé pour élaborer des rosés, il s'est éclipsé de l'hexagone pour enchanter certains vins américains. Le domaine J. Lohr est l'un des rares à élaborer une cuvée qui lui est uniquement consacré : une occasion pour nous de le découvrir !
Commentaire du Wilflower 2016 Valdiguié de J. Lohr :

Expressif au nez, on y décèle immédiatement des arômes de violettes, puis de chocolat. Des notes de poivres arrivent plus tard, une fois le vin aéré.
En bouche, le crescendo aromatique est identique et pour revenir au gamay, seuls les crus de Morgon ou Chénas auraient pu soutenir la comparaison, car la mâche est bien là. 
La chair est grasse sans être râpeuse, elle est édulcorée à la californienne et le petit côté confituré passe facilement... D'autant plus que, curieusement, le degré d'alcool est peu élevé (12,5 degrés) pour un vin de cette contrée.
Même si les accents de cerises se laisse capturer, il m'a davantage fait penser à une syrah languedocienne.
À moins de 20 $, ce valdiguié est une très agréable découverte qu'une viande rouge grillée, de votre choix, saura accompagner facilement.


Valdiguié
18,60 $ / Arroyo Seco / J. Lohr Winery / Code SAQ : 13486863
13 août 2018 par Monsieur Bulles
La Solitude CdR Florent Lançon représente la 8ème génération de vignerons au Domaine de la Solitude, propriété familiale d'une quarantaine d'hectares, depuis Louis XIV ! En conversion à la culture biologique (l'appellation Chateauneuf-du-pape présente le plus grand nombre de propriétés certifiées Bio en France), le Domaine de la Solitude dispose aussi de l'apport d'une cinquantaine d'hectares de vignes de viticulteurs voisins qui permet d'élaborer un Côtes du Rhône d'une magnifique fraîcheur !

La Solitude 2016 / Côtes-du-Rhône :


Le fruité rouge et noir (framboise, fraise, mûre) est tellement présent au nez et en bouche qu'on croirait prendre une cuillère de confiture dès la première gorgée. 
Tout apparaît frais et pur dans ce rouge du sud où le soleil ne cogne pas, mais enchante les papilles.
La texture est juste assez grasse pour nous rappeler les cépages locaux et juste assez lisse pour nous indiquer qu'aucun fût n'est venu enrayer la netteté du fruit. 
Les épices s'alignent en finale et se font poivrées, tout comme la viande rouge avec une sauce aux trois poivres que je vous suggère de griller au barbecue pour accompagner ce très beau rhôdanien !

Et pour la cave... ou l'exceptionnel cadeau à faire :

Châteauneuf-du-Pape - Réserve Secrète 2007 / Domaine de la Solitude (195,00 $ - 13144185) : 

On entend souvent dire que les châteauneuf-du-pape sont d'une endurance moyenne... Celui-ci a plus de dix ans et il présente une énergie étonnante, digne d'une bouteille qui n'a pas 5 ans.

Certes, 2007 fut un grand millésime local qui ici, présente des tanins toujours aussi riches, quoique polissés par le temps. Les épices dominent le fruité noir et la garrigue se laissent encore deviner en finale de dégustation, comme si la syrah voulaient s'imposer sur le grenache pourtant dominant (60 %).

Puissant comme il faut, c'est aussi ce qui lui permettra de prendre quelques années encore; les impatients peuvent dès aujourd'hui le découvrir sur un effiloché d'agneau aux épices indiennes...

contre-étiquette La Solitude
Côtes-du-Rhône La Solitude - 18,60 $ en SAQ - code 13612508
16 jui. 2018 par Monsieur Bulles
Pinot grigio Pratello S'il y a un cépage qui a été galvaudé par le monde viticole au cours de la dernière décennie, c'est bien le pinot gris ! Devenu le cépage blanc à la mode, on le retrouve presque partout et le plus souvent dans des contrées au sol et au climat inappropriés. Le marketing faisant le reste, on nous en imbibe au point d'en avoir oublier ses caractéristiques. Et lorsqu'un pinot gris de Californie est aux antipodes gustatives d'un pinot gris du Chili, d'Allemagne ou d'Australie, on le défend en parlant des caractéristiques du pays plutôt que de ses caractéristiques propres. Bref, on cautionne des ersatz de pinot gris, dont certains ressembleraient presque à du sauvignon. Ce qui n'est pas le cas de celui de la famille Pratello, un pinot gris de Lombardie, certifié bio, qui lui, fait honneur à lui-même !
Mais d'abord, quelles sont les caractéristiques gustatives du pinot gris ?

Si l'on se réfère aux sources européennes et aux appellations rhénanes qui l'emploient, on parle d'un cépage blanc puissant et épicé qui, pourtant, ne se livre par immédiatement dans le verre et qui demande à s'oxygéner. On peut alors le reconnaître grâce à des notes fumées, parfois des notes de miel et de pain d'épices qui se cachent derrière les classiques arômes floraux.
Ce sont dans les zones tempérées et plutôt septentrionales qu'il se comporte le mieux. 
C'est pourquoi la plupart des appellations du nord des grands pays viticoles européens l'ont adopté. 

Je remarque d'ailleurs que deux lignes droites horizontales, de 100 km de largeur, le démontrent : la première de Nantes à Budapest, la seconde de Lyon à Varna. Les pinots gris cultivés sur ces deux bandes offrent les meilleurs résultats.

C'est pourquoi le pinot gris de Lombardie fait aussi partie des bons pinots gris, même si les accents épicés s'effacent dans cette région pour laisser la place aux accents de fruits blancs, tout aussi délicieux.

Commentaire de dégustation du Pinot Grigio 2016 - Azienda Pratello :


De couleur très pâle avec des reflets verdâtres, ce pinot gris du lac de Garde joue la carte de la discrétion et de la précision dans les arômes : poire, melon et zeste de citron s'échelonnent au nez et se retrouvent en bouche au sein d'une chair ronde, voire grasse que la typique acidité vient entourer pour mieux nous rafraîchir.
Il charme parce qu'il est à la fois fin et charnel; il a été bien éduqué en somme : rien dans l'excès, tout dans l'authentique persuasion. Ce pinot grigio perdu dans la masse internationale de ses confrères s'en tire à merveille pour un tarif très raisonnable. Et c'est grâce à ce dernier qu'il est sans doute parmi les meilleurs sur notre marché Québécois.
Appréciez-le seul en apéritif, en duo facile avec des huîtres peu iodées ou en duo gourmand avec un fromage assez gras et parfumé. Pratello
18,55 $ au Québec / Code SAQ : 13623371
19 juin 2018 par Monsieur Bulles
Au fil de soi par le Clos Bagatelle Quand on rencontre Christine Deleuze et Luc Simon, c'est leur sourire qui nous frappe par qu'il est éclatant et constant... Comme la qualité de leurs vins ! Ensemble, ils exploitent la soixantaine d'hectares, héritée de leur mère qui gérait le domaine familial depuis 1963, d'une quinzaine d'hectares alors. Un domaine qui a pratiquement été toujours exploité par des femmes depuis un siècle. Aujourd'hui, Simon le conduit, tandis que Christine le promeut. Un tandem gagnant qui nous permet de déguster plusieurs cuvées d'appellation Saint-Chinian, au Québec, depuis des années. Il allait donc de soi qu'au fil de soi nous soit du meilleur aloi...
Commentaire de Au fil de soi 2015 - Saint-Chinian - France:

La syrah domine certes l'assemblage qu'elle partage avec le mourvèdre et le grenache, mais à ce point, c'est un cas d'école ! 
Toutes les sortes de poivres nous sautent au nez derrière la subtile note de violette, à tel point qu'on se croirait presque dans le Rhône septentrional !
Seule la matière riche aux tanins gras, toutefois polissés, nous indique le chemin des deux autres cépages.
Un 2015 qui ressemble au 1995, donc un très grand rouge, à la fois concentré et frais, comme une salade de fruits rouges et noirs, qui charme dès l'attaque et qui laisse en finale le souvenir indien des épices poivrées. 
Le genre de vin qui rime avec encore !

Pour la petite histoire du Clos Bagatelle, écoutez Christine et Luc vous la raconter dans la vidéo ci-dessous.Étiquette Au fil de soi
20,45 $ en SAQ / code 13298029
18 juin 2018 par Monsieur Bulles
Plan de Dieu 2016 par G. Meffre Plan de Dieu n'est pas l'appellation la plus connue du Rhône et pourtant, son histoire est originale puisque c'est parce que sa forêt de garrigue était périlleuse à traverser au Moyen-Age, en raison des truands qui s'y cachaient, qu'on remettait son âme à Dieu. La légende a complété des récits pour donner le nom Plan de Dieu. Les 1 500 hectares de vignes situées à 110 mètres d'altitude ne donnent qu'une bouteille par cep que se partage une cinquantaine de vignerons ! Que du rouge jusqu'à aujourd'hui, mais il pourrait bientôt y avoir du blanc. En attendant buvez le Plan de Dieu de G. Meffre et remettez votre âme à Bacchus !
Commentaire de dégustation du Plan de Dieu 2016 de G. Meffre :

Le premier nez m'a d'abord dérouté par des notes de papier d'Arménie, puis très vite, elles se sont transformées en tison légèrement fumé, pour enfin s'orienter vers des arômes plus classiques d'épices (paprika), après une longue aération.

En bouche, l'accroche est identique, c'est à dire lente. Ce rouge a besoin de s'ouvrir, car son austérité l'emporte d'abord sur l'expression. 
On est dans le Rhône, on s'attend à des tanins, de la richesse, de la puissance; toutefois, on déguste un fruité rouge facile, de la souplesse et de la fraîcheur.

Le classique assemblage syrah, grenache, mourvèdre nous offre une agréable sensation de tapenade d'olives au niveau aromatique, après un bon quart d'heure dans le verre. Même les accents de violettes, traditionnellement présents à l'attaque, se laissent capter ici, en finale.

Ce vin est donc aussi déroutant que charmant, et pour le prix, on passe à la caisse avec une caisse !! PDL de Meffre
18,95 $ en SAQ / Code : 13286829
15 juin 2018 par Monsieur Bulles
H2B Gin de Bretagne J'en avais parlé il y a un an tout juste, car c'est en passant mes vacances estivales au pays de mes origines qu'un ami épicier m'avait fait découvrir ce produit : un gin à base des baies de genièvre, additionnées dans l'élaboration d'algues locales, de fenouil marin (criste) et d'autres ingrédients gardés forcément secrets. En cette période où les eaux-de-vie blanches sont à la mode, cette dernière qui nous vient du Morbihan devrait faire du chemin chez les amateurs du Québec puisqu'elle vient d'arriver en SAQ !
À titre indicatif d'abord, l'illustration de ce gin Premium Naturellement Marin, représente l'un des fanions de l'alphabet maritime.

Nez de zeste de lime, puis d'iode marine. Attaque céréalière en bouche qui rappelle certains sakés par la finesse de la chair, la puissance en plus (40%). Subtilement poivré, l'ensemble des saveurs est net.

Un gin de facture classique qui joue davantage sur la vivacité et la pureté que la complexité aromatique avec une fraîche longueur en finale. 

Facile avec un tonic, impeccable en cocktail et original avec des huîtres. 
Gin H2B
Code 13597820 / $58,25 en SAQ Signature
7 juin 2018 par Monsieur Bulles
Sauvignon de la Ragotière Avec sa femme Amélie Couillaud, Vincent Dugué dirige le domaine de la Ragotière depuis une dizaine d'années. Repris à la fin des années 1970 par leurs oncles - les frères Couillaud - la surface plantée est passée de 25 à 90 hectares en 40 ans. Bien entendu, l'élaboration de Muscadet est majeure puisqu'on est sur l'appellation Sèvre et Maine et notamment sur le cru Vallet. Toutefois, chardonnay, sauvignon et riesling sont employés et commercialisés en IGP Val de Loire, le chardonnay de la Ragotière étant déjà bien connu des Québécois. Le sauvignon est désormais dans la belle province; du sauvignon Breton finalement puisque, je vous le rappelle, Nantes était autrefois le chef-lieu du Duché de Bretagne.
Commentaire de la cuvée Lord de la Ragotière 2016 - IGP Val de Loire :

C'est un sauvignon qui n'a rien à voir avec les autres ligériens du Centre-Loire. Pas de pipi de chat ici ou moins grivoisement, pas de notes de fleur de buis; que du fruit légèrement citronné, donc un fruité plus vendéen, voire aquitain. 

Seule la texture ronde avec une dimension assez longue en bouche rappèlerait le comportement sancerrois.

Bref, c'est un sauvignon simple et souple, qui vous cueille avec sa fraîcheur lors d'un apéritif facile entre amis. Et à ce prix, on l'achète à la caisse!
Lord de la Ragotière / Sauvignon 2016 / 16,95 $ / code 13587947
24 mai 2018 par Monsieur Bulles
Pesquié rosé On connait depuis plusieurs années le vin blanc et les différents vins rouges du Château Pesquié, au Québec. Le rosé se faisait attendre... Le voici enfin ! Et c'est avec du homard que je vous propose de découvrir cette AOP Ventoux !






Commentaire du Château Pesquié - Terrasses 2017- Rosé :


Il se vend sous le nom de Terrasses, mais il peut facilement se glisser parmi les rosés dits de gastronomie, tant la structure solide et l'expression fruitée se démarquent.
Parce que l'été, quand on me dit terrasse, je pense piscine, et quand on me dit piscine en matière de rosé, je pense facile et léger.
Ici, le cinsault et le grenache s'affirment généreusement et presque "taniquement" à travers des notes de fraises, qui très vite cèdent la place à celles de baies rouges. 
Rien de facile et de léger donc, plutôt de la matière et de l'affirmation.
L'enveloppe acidulée rappelle les agrumes, un côté salin pointerait presque en finale. 
C'est un rosé texturé et expressif qui peut facilement passer à table. 
Le homard étant de saison, c'est avec un beurre blanc, non pas citronné, mais poivré que je le suggère, car cette touche épicée sera adéquatement profiter de cet excellent rosé abordable. Homard
17,95 $ en SAQ / code 741231 / 50% cinsault 40% grenache 10% syrah
20 mai 2018 par Monsieur Bulles
Les blancs Tous dégustés à l'aveugle lors d'une manifestation de 60 vins proposés en février dernier, j'ai sélectionné 1/4 d'entre eux, soit ceux qui m'ont le plus séduit. J'espère qu'ils opéreront également de leur charme sur vous... Cette catégorie de vins à prix modestes étant la plus populaire au Québec, mes commentaires le sont également : concis, efficaces et francs ! Deux vins effervescents étaient du lot, je me suis senti obligé de les retenir...
Bulles et blancs :

Paco & Lola
 - Cava Lola (Xarello, Macabeo, Parellada)  
Catalogne, Espagne VIN MOUSSEUX BLANC / Code SAQ 13483911 (SL)  11,5 %   
19,95 $  
Représenté par : Les Vins Dupré 
Nez expressif, un tantinet minéral (notes d'hydrocarbures), plus axé sur des fruits à chair blanche à l'aération. L'attaque en bouche mord un peu, elle est rapidement corrigée par un dosage nécessaire et non appuyé. L'effervescence est aérienne, elle apporte aussi la fraîcheur qui font les agréables mousseux. C'est le cas ici. 

Schmitt Söhne GMBH Relax Bubbles (Pinot blanc, Chardonnay, Riesling) 
Albrechtsburg, Allemagne VIN MOUSSEUX BLANC / Code SAQ 13466926 (SC)  11 %   13,95 $   
Représenté par : Focus Cellars 
Nez discret, plutôt orienté sur des fruits blancs comme la poire et la pomme qu'on retrouve en bouche au sein d'une effervescence tendre et longue. Le dosage apparaît marqué en finale, ce sont des bulles que je préconise à l'apéritif si on a la bouche sucrée ou sur un fromage de style brie, en fin de repas.

Zantho Grüner Veltliner  
Burgenland, Autriche VIN BLANC / Code SAQ 13476294 (SL)  12 %   17,65 $  
Représenté par : Maison InVino
C'est vif, presque perlant à l'attaque en bouche, les notes citronnées sont immédiatement occultées par un fruité blanc très frais qui enveloppe les papilles avant de rapidement s'estomper. Facile et efficace, et parfait avec un cocktail de crevettes.

Cave de Chautagne Altesse Roussette de Savoie 2016  
Savoie, France VIN BLANC / Code SAQ 10272211 (SL)  12,5 %   19,15 $  
Représenté par : Univins & Spiritueux
Un peu carbonique à l'attaque en bouche, le fruité est d'abord vert (zeste de lime), puis blanc (pomme, pamplemousse), tournoyant dans une texture ronde au contour  légèrement amer qui donne du caractère à un ensemble original. Si vous aimez la raclette, vous avez trouvé le bon vin.

Caves de Bailly-Lapierre Saint-Bris 2015  
Bourgogne, France VIN BLANC / Code SAQ 10870211 (SC)  12,5 %   19,35 $   
Représenté par : Importation Épicurienne
Le premier nez est... muscaté ! Très expressif, ce côté méditerranéen est rapidement effacé par des notes de pamplemousses et de poivrons jaunes. La chair est souple, son enveloppe est ferme. On cherche où l'on est, on est dérouté, mais on est séduit et l'on découvre, une fois son dévoilement qu'on déguste du sauvignon bourguignon ! Par ici le fromage de chèvre, j'ai le vin qu'il faut ! 

Henry of Pelham Chardonnay 2015  
Ontario, Canada VIN BLANC  Code SAQ 13471143 (SL)  13 %   18,10 $   
Représenté par : Le Marchand de Vin
Un soupçon beurré au nez, un soupçon grassouillet en bouche et un soupçon boisé en finale, ce vin nous oriente vers le nouveau monde, mais rien n'est lourd et il a même des accents de salade de fruits blancs rafraichissante. Le chardonnay se présente de lui-même et lorsqu'on découvre qu'on est en Ontario, on est heureux de constater la belle évolution depuis 30 ans : les blancs ne sont plus masqués par la futaille, la fraîcheur est bien présente et les homards seront bien servis.

Caves de Crouseilles Grains de Roy Pacherenc du Vic Bilh 2016  
Sud-Ouest, France VIN BLANC  Code SAQ 13028192 (SL)  13,5 %   16,65 $   
Représenté par : A.O.C. et Cie Châteaux et domaines
C'est mûr, voire confit au niveau du fruité jaune décelé au nez et en bouche; et c'est bon parce que la chair grasse de ce vin ne présente aucune lourdeur ! Les repères s'éloignent, on cherche, on ne trouve pas, mais le plaisir est bien là. Et lorsque l'étiquette est dévoilée, on veut prendre nos vacances dans les Pyrénées. Idéal avec une darne de saumon en papillote.

Rouges :

Finca de los Padrillos Pinot Noir 2015  
Mendoza, Argentine VIN ROUGE / Code SAQ 13425956 (SC)  13 %   17,95 $   
Représenté par : Trialto
Ça sent le pinot noir : les griottes et les noyaux ne se cachent pas. Le boisé se fait plus vert que caramélisé, la texture en bouche est souple, les tanins glissent, laissent passer la fraîcheur du fruit. C'est bon, c'est digeste, c'est typé au niveau du cépage, mais c'est déroutant lorsqu'on veut saisir son origine. Et lorsqu'on sait qu'on est en Argentine, on se dit qu'enfin le malbec populiste a peut-être un concurrent local à venir... 

Loire Propriétés Louis Roche Saumur 2016  
Vallée de la Loire, France VIN ROUGE / Code SAQ 10689681 (SC)  13,5 %   15,75 $    
Représenté par : Vin Conseil
Le cabernet franc est net, propre, typé : le caractère végétal (poivron rouge) qui précède les accents discrets de fraises fait honneur à la Loire. La texture est jeune et grenue, la mâche est présente, c'est le genre de vin rouge qu'aime ou qu'on déteste, car sa personnalité est forte. Dans mon cas, j'adore et j'invite à le découvrir avec du thon grillé, façon cajun.

Luigi Righetti Primo 2014 (Corvina, Rondinella, Cabernet-Sauvignon, Merlot)  
Vénétie, Italie VIN ROUGE / Code SAQ 13486020 (SC)  13,5 %   17,65 $   
Représenté par : Sélections Oeno
Cuit dans les arômes, voire animal, ce vin au profil évolué, tant dans la robe que les arômes, séduit grâce à une texture soyeuse et longue qui transporte des notes de prunes et de cèdre. On s'attend à un vieux millésime, il est pourtant jeune, mais ne le négligez pas, il y a des précocités viniques qui font mouche à table et si vous aimez le gibier, cet italien vous charmera...

Torre Quarto Sangue Blu Negroamaro 2014  
Les Pouilles, Italie VIN ROUGE / Code SAQ 10675933 (SL)  13 %   18,15 $   
Représenté par : Bella Vita Grands Crus
Un autre vin rouge au nez évolué (pruneaux, cuir) dont les accents épicés qui apparaissent en bouche, se laissent avantageusement apprécier. C'est suave et la fine enveloppe acidulée qui est là pour rééquilibrer un ensemble aromatique initialement cuit, signe un vin rouge original qui, une fois le cépage identifié, confirme l'analyse. Lapin à la puttanesca, cailles aux griottes et petits oignons caramélisés ou plus simplement des tagliatelles à l'arrabiata : restons en Italie pour passer à table. 

Tardencuba Roble Toro 2015  
Castille Léon, Espagne VIN ROUGE / Code SAQ 12826096 (SC)  14,5 %   14,15 $    
Représenté par : Sélections Oeno
C'est le charmeur de la bande. Depuis son nez expressif jusqu'à sa découverte en bouche, ce vin fleure la confiture de fruits rouges et noirs et son boisé bien présent, sans être marqué, accompagne une texture veloutée et enveloppante. L'Espagne prouve une fois de plus qu'elle offre des vins au rapport qualité prix imbattable. À moins de 15 $, celui-ci est sur le podium.

Alves de Sousa Caldas 2015  
Douro, Portugal VIN ROUGE / Code SAQ 10865227 (SC)  14 %   14,50 $   
Représenté par : Vins Balthazard
La facture est plus traditionnelle que moderne, le fruité rouge est net, les notes d'élevage sous bois sont soignées, la fraîcheur apportée par une fine acidité indique une certaine jeunesse et un petit potentiel de garde; ce vin rouge est à la fois droit et séduisant, et le plus important, il donne envie d'en reprendre ! Le Douro est ma plus belle région viticole dans le monde, goûtez-la ici et offrez-vous une visite sur place, elle vous marque à vie !

Robert Mondavi Paso Creek Cabernet Sauvignon 2015  
Californie, États-Unis VIN ROUGE / Code SAQ 13467398 (SC)  13,5 %   20,00 $   
Représenté par : Vins Arterra Canada
Même à l'aveugle, on devine qu'on est hors d'Europe. Les parfums de confitures de fruits noirs et rouges, les notes très nettes de fûts et celles de vanille qui reviennent lorsqu'on aère son verre, nous transportent vers les Amériques. La texture est à la  fois grenue et tapissante, on a l'impression de manger, plus que de boire, mais c'est bon. Les amateurs de concentration vinique vont adorer avec l'habituelle entrecôte de boeuf grillée.

Pernod Thuir Byrrh Grand Quinquina  
France APÉRITIF À BASE DE VIN / Code SAQ 12389578  (SL)  18 %   15,95 $   
Représenté par : Connexion Oenophilia
Si vous aimez quelque peu l'amertume dans certains alcools, ce liquoreux va vous plaire. D'abord floral (rose, pivoine), puis épicé, le soupçon de quinine est effacé par la texture moelleuse et longue qui court tout au long de la dégustation. Autrefois proposé à l'apéritif, sa sucrosité a pu couper l'appétit de bien des consommateurs, je le préconiserai donc, plutôt, sur un dessert, à condition qu'il soit original : à base de réglisse, d'épices orientales ou de chocolat noir.

Les rouges
5 mai 2018 par Monsieur Bulles
Pio Boffa Arrière petit-fils de Pio Cesare, Pio Boffa était à Montréal au mois de mars dernier pour présenter à la presse spécialisée les millésimes prochainement commercialisés en SAQ et d'autres, déjà présents sur notre marché. Fondé en 1881, le domaine piémontais dispose aujourd'hui d'environ 70 hectares de vignes qui produisent un demi million de bouteilles annuellement. Une quinzaine d'étiquettes pour une vingtaine de lieux-dits en propriété sont proposées aux consommateurs. Bien entendu, les appellations Barolo et Barbaresco sont les locomotives locales, suivies des non moins renommées Langhe, Barbera d'Alba, Gavi, Dolcetto, etc...
C'est en famille que Pio Boffa dirige son domaine, accompagné de son cousin Augusto depuis les années 1990; décennie où il commença à innover en travaillant le chardonnay, fort d'une expérience californienne acquise chez Robert Mondavi dans les années 1970. Ainsi sont nées les cuvées de vin blanc L'Altro et Piodilei où le fameux cépage bourguignon offre ses deux grandes caractéristiques, la minéralité dans le premier, l'ampleur dans le second.     
« C'est parce que vous ne connaissez pas le nebbiolo, que vous n'avez pas de repères dans le Piémont, que j'aimerais que vous veniez chez nous. Votre avis, votre franchise nous seront d'un énorme soutien », voilà ce que Pio Boffa a répondu à feu Denis Dubourdieu pour le convaincre de découvrir Alba et sa région, et de venir y travailler. Sans doute est-ce logique qu'il y ait désormais, depuis quelques années, un faible pourcentage de sauvignon blanc dans la cuvée L'Altro ?

Le style des vins Pio Cesare est traditionnel, dans le bon sens du terme, c'est à dire qu'il n'est pas commun, mais construit précisément. « Ils sont classiques parce qu'ils représentent un terroir et des appellations bien définies » aime rappeler Pio Boffa.   

Toutefois, quelques parcelles où la maturité des vignes se comporte différemment ont permis de créer des vins particuliers, L'Ornato (Barolo), Il Brico (Barbaresco), Fides (Barbera d'Alba) et Piodilei (Langhe chardonnay) : « Il sont très différents des classiques de la maison, ils sont plus modernes, plus riches » renchérit son élaborateur. Pourtant ces vins, certes moins austères dans leur jeunesse, présentent l'élégance et la structure solide des crus locaux.   

Je vous les présente brièvement ici.   

L'Altro 2016 - code 00968982 - 29,45 $ - arrive en juillet 2018   

Expressif, vif et citronné au nez, texture ronde, notes d'acacia, l'apport de sauvignon donne une fraicheur finale agréable au palais. Idéal sur un filet de saumon en papillote.   

Piodilei 2015 - code 11072026 - 52,25 $ - disponible en novembre 2018 (2013 disponible) 

Expressif et beurré au nez, gras en bouche, exotique et un peu édulcoré dans les arômes, rappelle certains AOC Limoux. Un chardonnay - pour le coup moderne - dense et imposant qu'un fromage de style double crème saura dompter.   

Fides 2013 - Barbera d'Alba - code 10802349 - 45 $ - Disponible en août 2018   

Discret au nez, fruits rouges et épices légères en bouche, texture ronde, bel équilibre entre la vinosité et la fraîcheur. On la joue simple avec une pizza de son choix ou plus complexe avec un filet de canard.   

Barbaresco 2014 - code 00905026 - 72 $ - Disponible en novembre 2018   

Nez discret, attaque ferme, texture serrée et finale courte. Fruité rouge, soupçon boisé. Ne s'ouvre pas rapidement, apparaît en dormance au moment de la dégustation. Devrait se livrer vers 2019.   

Barbaresco 2010 - code 00905026 - Déjà dans le cellier des chanceux (2013 toujours disponible)   

Nez élégant et racé, notes grillées, presque cacaotées, exprime sans doute davantage la chaleur du millésime que l'élevage domestiqué. Le fruité est rouge, la matière est confite sans être râpeuse, ce vin est jeune, affirmatif comme un adolescent et devrait charmer comme un adulte vers 2030.   

Barolo 2014 - code 11187528 - 71,65  - Disponible en juillet 2018   

Plus acidulé que le Barbaresco du même millésime, plus floral aussi, la matière est serrée et accrocheuse, elle s'étire pourtant en bouche dans un fruité rouge que des notes de fût viennent à peine caresser. La fraicheur du millésime signe un vin dont on a assuré l'équilibre, c'est bien là l'essentiel. Surtout pour le gigot d'agneau qui pourra l'accompagner.

Barolo 2010 - code 11187528 - Déjà dans le cellier des chanceux (2012 toujours disponible)   

Forcément plus souple que le 2014, tout y apparaît délicat, ou plutôt contenu, maîtrisé : le fruité épicé, l'ampleur des tanins veloutés, le boisé deviné. Il se referme après quelques minutes pour simplement nous dire qu'il est encore jeune et solide, et qu'il s'exprimera comme il se doit vers 2030.   
Il Brico 2014 -  Barbaresco - code 11213571 - 130,50 $ - Disponible en fin d'année   

Expressif, mûr dans le fruité rouge, un soupçon torréfié, Pio Boffa a raison de dire qu'il est moderne, et pourtant, il n'est pas lourd et concentré, car le terroir domine et s'exprime. Un vin dont la richesse qu'il transmet n'est pas celle d'un parvenu, mais celle d'un sage qui a su compter... 

Il Brico 2009 - Barbaresco - 130,50 $ - code 11213571    

Un soupçon évolué au nez (cuir), on est surpris par la fraicheur de fruit une fois le vin en bouche, car même le comportement reste vif. Les tanins sont serrés, pourtant aériens dans l'enveloppe qu'ils illustrent. À n'en pas douter, Pio Boffa a ici raison, l'Il Brisco est différent du Barbaresco classique de la maison. Cependant, je pense qu'il est moins endurant que ce dernier, À déguster sans retenue dès aujourd'hui avec une viande rouge parée de champignons.   

Ornato 2014 - Barolo - code 13550079 - 113,50 $ - Disponible en fin d'année (2012 et 2013 disponibles)   

Jeune, fougueux, boisé (voire fumé ?) et concentré, toutefois distingué, solide et racé, ce Barolo Ornato semble plus proche du Barolo classique de la maison en raison peut-être du millésime où la fraicheur s'est imposée à la chaleur. L'acidité enveloppe une chair suave, elle devrait permettre une certaine endurance. Très agréable aujourd'hui car sur le fruit. Sans doute à point vers 2025.     Pio Cesare

Haut de page

Page précédente
Recherche d'articles
Par mois
Articles sur les champagnes (225)
Articles sur les autres bulles (272)
Les dégustations horizontales (2)
Les dégustations verticales (1)
© 2015 monsieurbulles.com, Guénaël Revel poc communications Annoncez sur MonsieurBulles.com