Facchin, mon meilleur prosecco*, est à Montréal !

28 juin 2018 par Monsieur Bulles
Facchin Extra Dry et Brut La SAQ propose 2 proseccos de la maison Facchin, une occasion de comparer un Brut et un Extra-Dry du même millésime et de la même maison. Cette dernière offre d'ailleurs des vins tranquilles et effervescents qui se démarquent nettement des autres vins de la même appellation : plus de tenue, plus de netteté, bref, plus d'authenticité. Dégusté à l'aveugle parmi une cinquantaine de proseccos, le Brut est sorti premier !
Commentaire du Brut de Facchin (étiquette noire) :

Discret au premier nez, on distingue quelques notes de salade de fruits blancs, plus expressives dès que le vin est en bouche. 
La catégorie Brut se distingue ici grâce au caractère délicatement amer qui rappellerait la peau d'amandes, comme celui qu'on peut également percevoir dans certains mousseux issus de seconde fermentation en bouteille. 
Ce vin pourrait presque passer pour un crémant à l'effervescence atténuée; les perles créées par celle-ci sont particulièrement menues, elle perdurent dans une longue finale fraîche et citronnée. 
Un prosecco qui allie personnalité et élégance et qui, surtout, a ce petit plus qui le fait sortir du classicisme souvent monotone de l'appellation.
 
Commentaire du Extra-Dry de Facchin (étiquette ivoire) :

À peine 4 grammes de sucre de différence avec la cuvée Brut et pourtant, il se fait remarquer dans la nuance, la douceur... Au point de se demander pourquoi le producteur n'a pas insisté davantage sur le dosage pour obtenir une cuvée vraiment différente. 
Mais, c'est bien là qu'est la précision : dans la subtilité.

En effet, on reproche souvent au prosecco d'être un vin effervescent trop marqué par le sucre au risque d'être rapidement indigeste, d'autant plus que la catégorie Extra-Dry (12 g à 17 g de sucre) est la plus importante sur l'appellation. Un bref rappel des catégories est ici présenté.

Il faut donc savoir proposer de la variété parmi les catégories de proseccos, sans tomber dans l'excès. La famille Facchin le sait et le fait.
Cet Extra-Dry propose en fait les mêmes saveurs que le brut, sans que le fruité jaune ne soit surdosé, car c'est plutôt dans la rondeur de l'effervescence et de son comportement que la différence est palpable. 
Les bulles sont aussi menues, toutefois, elles s'accrochent davantage pour nous laisser sur une finale savoureuse qu'une fine acidité vient soutenir. Un prosecco extra-dry précis et soigné.

*Cette réflexion n'engage que mes papilles.
Brut à 19,45 $ en SAQ, Code : 13570993 / Extra-Dry à 19,20 $ en SAQ, Code : 13570977
Recherche d'articles
Par mois
Articles sur les champagnes (224)
Articles sur les autres bulles (276)
Les dégustations horizontales (2)
Les dégustations verticales (1)
© 2016 monsieurbulles.com, Guénaël Revel poc communications Annoncez sur MonsieurBulles.com