17 avril 2020 par Monsieur Bulles
fromages et bulles du Qc Au jour le jour ou à la semaine, je tiens ce journal un peu spécial, d'une période particulière dans une époque qui va entrer dans l'histoire. Comme toutes les époques, certes. Sauf que la porte d'entrée de celle-ci est unique. La planète a connu des pandémies. Toutes rapportées avec des chiffres sans doute erronés. La pandémie actuelle est une pandémie 2.0. Vécue à la minute sur tous les écrans. Impressionnante, terrifiante et fascinante. Plus seulement commentée par les savants. Commentée par l'humanité entière. Commentée par un humain confiné dans son bureau. Con fini peut-être... Simplement pour vivre. Pour continuer de vivre.
16 avril 2020  

Curieuse période de rangement et d'époussetage, 
Souvent repoussée, aujourd'hui chronophage. 
Un catalogue d'exposition retrouvé, 
Edward Hopper en 2012 au Grand Palais 
Peintre des solitudes, étrange coïncidence 
Dans ces moments de confinement par excellence... 

La fameuse courbe gouvernementale ondule 
Comme les espoirs d'Horacio, le héros qu'on adule. 
Horizontale, exponentielle ou sinusoïdale,  
On y voit pour l'instant et surtout l'interprétable, 
L'assurance d'être rassurer chaque matin 
Passe par l'émotion des mots de chaque médecin. 

Les mouroirs de notre civilisation font des morts. 
On s'en étonne, on s'offusque, on s'apitoie sur le sort. 
N'est-ce pourtant pas le choix de notre société ? 
D'abandonner, de laisser crever ses aînés ? 
Hier, au coeur du foyer familial, une chambre devenait leur abbatiale. 
Aujourd'hui, grâce et non pas à cause de la tragédie, 
Va-t-on revoir nos priorités, sans cupidité, avec empathie ? 

17 avril 2020 

Le chanteur s'en est allé, laissant sur le sable 
Un prénom, des mots bleus, des impérissables. 
Le vieux qui lisait des romans d'amour aussi... 
Le Chili est en deuil, tous à vos livres, merci Luis.   

Milieu d'avril politique agité sur les estrades. 
La désinformation claironne, la probité tombent en rade. 
Barrette s'obstine et signe, mais n'endosse pas quand c'est vilain. 
Legault fait amende honorable, assume et gagne des points. 
Masque obligatoire dans les transports aériens au Canada. 
On va se marrer avec le niqab, l'hidjab ou la burka. 
Une énième fin de semaine entre quatre murs. 
Pas grave, c'est en famille qu'on vit l'aventure. 
Sur facebook au quotidien, on se voit dans une heure ? 
Simplicité, fromage et bulles du Québec à l'honneur !

Haut de page

15 avril 2020 par Monsieur Bulles
vidal de rougemont Au jour le jour ou à la semaine, je tiens ce journal un peu spécial, d'une période particulière dans une époque qui va entrer dans l'histoire. Comme toutes les époques, certes. Sauf que la porte d'entrée de celle-ci est unique. La planète a connu des pandémies. Toutes rapportées avec des chiffres sans doute erronés. La pandémie actuelle est une pandémie 2.0. Vécue à la minute sur tous les écrans. Impressionnante, terrifiante et fascinante. Plus seulement commentée par les savants. Commentée par l'humanité entière. Commentée par un humain confiné dans son bureau. Con fini peut-être... Simplement pour vivre. Pour continuer de vivre.
15 avril 2020

Les mêmes programmes en boucle sur tous les réseaux, 
Et souvent une sélection des plus idiots. 
Télé-réalité, soupers filmés, couple OD 
Bronzé, tatoué, on se prend pour une célébrité. 

Des tablettes de chocolat sautent sur des matelas, 
Aux USA, on les appelle soldats ninjas. 
Pas seulement confiné, alimenté de vide, 
On est au cirque cathodique grâce au covid. 

Les débats sont rares, les sujets dérapent, 
Affolent les compteurs, ne tiennent aucun cap. 
On retient la polémique, on oublie le thème. 
Mais qu'importe l'expérience, à tous vents je sème. 

Trump confond la loi suprême du pays.
Y'a-t-il un co-pilote dans le cockpit ? 
« Quand quelqu'un est président des Etats-Unis, l'autorité est totale.» 
Puissant et inquiétant Donald qui fait rimer dictatorial et légal. 

J'ai bien aimé la rondeur et les arômes de miel. 
On finit la bouteille devant La Casa de Papel ? 
Tu veux dire on finit la quatrième saison ? 
Oui. Avec le Vidal du Coteau Rougemont.


Vidal Réserve 2017 / Coteau Rougemont / Code SAQ 12862951 / 22,65 $

Haut de page

14 avril 2020 par Monsieur Bulles
celebris 2002 Au jour le jour ou à la semaine, je tiens ce journal un peu spécial, d'une période particulière dans une époque qui va entrer dans l'histoire. Comme toutes les époques, certes. Sauf que la porte d'entrée de celle-ci est unique. La planète a connu des pandémies. Toutes rapportées avec des chiffres sans doute erronés. La pandémie actuelle est une pandémie 2.0. Vécue à la minute sur tous les écrans. Impressionnante, terrifiante et fascinante. Plus seulement commentée par les savants. Commentée par l'humanité entière. Commentée par un humain confiné dans son bureau. Con fini peut-être... Simplement pour vivre. Pour continuer de vivre.
13 avril 2020 

Une autre semaine et la pluie dehors 
Lundi Pascal, la maison dort encore. 
Odeur de café, de pain grillé, 
Sur la table avec le beurre salé 
Les vestiges du chocolat de la veille, 
Des oeufs, une poule, un lapin sans oreilles 

Un ordi qui s'allume, un cell qui vibre, 
Connexion sur l'illusion d'être libre 
Des écrans qu'on ouvre comme des fenêtres 
Sur des rues vides, remplies de spectres, 
Retour à la réalité, au point de presse, 
À la litanie citoyenne qui oppresse. 

Pour ce soir, on a prévu quoi pour l'apéro ? 
Pour ce soir, pas de 2.0, juste de l'eau. 
On finit les restes, il y a encore de l'agneau. 
T'as vu, il va neiger. Il avait raison Vigneault.   

14 avril 2020  

Tout le monde a sa recette de biscuit,  
de pain, de poulet, de gâteau aux fruits 
Tout le monde affiche sa plus belle photo. 
Les plus doués apparaissent en vidéo. 
Esclave d'instagram, prisonnier de nos ego. 
Un 21ème siècle au comportement d'ado. 

Pendant ce temps-là, au Burundi, 
Le championnat de foot se poursuit ! 
Deux mondes, deux façons de voir la vie. 
Ici l'ordi, là-bas les grigris.  

Ça y est, c'est parti, ça va fermer à tout va. 
Le dépanneur du coin, l'épicerie y songent. 
Un restaurant ici, un bar là-bas. 
Regarde, même « Chez Roger » jette l'éponge !  
Alors en l'honneur de cette institution de mon quartier, 
Ben oui, maintenant vous le savez, j'habite à côté. 
Après 48 heures sans champagne, j'ouvre cette unique cuvée, 
Parmi les meilleures, la Célébris 2002 de Gosset !
Gosset Grande Réserve Brut disponible en SAQ à 74,75 $ Code 10839619 / Célébris non disponible

Haut de page

12 avril 2020 par Monsieur Bulles
B de B Nature de De Telmont Au jour le jour ou à la semaine, je tiens ce journal un peu spécial, d'une période particulière dans une époque qui va entrer dans l'histoire. Comme toutes les époques, certes. Sauf que la porte d'entrée de celle-ci est unique. La planète a connu des pandémies. Toutes rapportées avec des chiffres sans doute erronés. La pandémie actuelle est une pandémie 2.0. Vécue à la minute sur tous les écrans. Impressionnante, terrifiante et fascinante. Plus seulement commentée par les savants. Commentée par l'humanité entière. Commentée par un humain confiné dans son bureau. Con fini peut-être... Simplement pour vivre. Pour continuer de vivre.
 9 avril 2020 / 10 avril 2020 / 11 avril 2020 / 12 avril 2020 : la fin de semaine pascale  

Avant le coronavirus, 
la planète s'ouvre à tous, la planète communique, mais personne ne s'écoute. 
Pendant le coronavirus, 
la planète se confine, la planète communique, mais tout le monde s'évite. 
Après le coronavirus, 
la planète se libère, la planète communique, l'humanité va-t-elle se souvenir ?

Covid en mars, année scolaire tronquée. 
Covid en avril, cabane à sucre en photo. 
Covid en mai, bel été cloisonné ! 
Covid en juin, rentrée scolaire 2.0. 
Covid en juillet, été indien sans randonnée. 
Covid en août, Halloween à huis-clos. 
Covid en septembre, dinde de l'Action à digérer... 
Covid en octobre, Noël avec ou sans cadeaux ? 
Covid en novembre, Nouvel an mal barré. 
Covid en 2020, 2021 métro boulot dodo ?  

Reprise de l'école en mai dit le ministre Legault. 
Première erreur de com mal corrigée, mal assumée. 
Silence et horreur en CHSLD. La fois de trop ? 
Énième négligence cachée, toujours non sanctionnée.  

Je vais le prendre âcre et noir, comme l'année. 
Juste un oeuf en chocolat, s'il vous plaît.  

Le syllogisme du printemps 2020 : 

Il faut une pandémie pour que la planète mange et boive « local ». 
Or l'illustration de la mondialisation est l'existence d'une pandémie. 
Donc manger et boire local est l'illustration de la mondialisation !  


États-Unis d'Amérique : plus de 20 000 décès de la Covid. 
Donald Trump : « le pays va mieux. On retire des lits, certains hôpitaux se vident.»

Nicaragua sans corona, 
Nicaragua sans Ortega 
Dans les rues, le peuple se lâche, 
Quelque part, l'homme d'état se cache. 
Il a libéré 1700 détenus, 
Du pain béni pour le coronavirus  

Les télévangélistes perpétuent l'exploitation de la naïveté : 
"Entre le code de ta VISA, touche l'écran de télé, tu seras sauvé." 
Comme toujours depuis 2000 ans, les religions profitent de la misère. 
Une autre pandémie et peut-être qu'un jour, l'homme écoutera la terre.    

Himalaya. Avant pour le voir, fallait le monter. 
Himalaya. Maintenant pour le voir, suffit de regarder.  

Printemps 2020, le confinement forcé,
En famille, on apprend la sédentarité.
Été 2020, les vacances espérées. 
En famille. Ah bon ? Et pourquoi pas séparé ?  

Et pour l'agneau pascal, t'as sorti quoi ? 
Pour l'apéro, le Blanc de Blancs de De Telmont 
Non dosé, pâtissier, à la fois vif et rond. 
Et pour le plat principal #restonschezsoi ? 
J'ai puisé dans la cave, un vieux rouge abordable. 
Un Faugères 99, on passe à table ? 
C'est la cuvée Closeraie de Sylva Plana. 
Grenache, mourvèdre, carigan et syrah. 
Soyeux, juste assez animal, aujourd'hui mature. 
Je le passe en carafe, il a beaucoup d'allure. 
Allez, on fait comme tout le monde, on soigne son look, 
Et on s'affiche avec la bouteille sur facebook !
sylva plana la closeraie 1999 faugeres
Champagne De Telmont représenté en importation privée au Québec par l'agence Vinipassion / Faugères Sylva Plana en IP au Québec représenté par l'agence Vitis

Haut de page

8 avril 2020 par Monsieur Bulles
antidote 2018 Au jour le jour ou à la semaine, je tiens ce journal un peu spécial, d'une période particulière dans une époque qui va entrer dans l'histoire. Comme toutes les époques, certes. Sauf que la porte d'entrée de celle-ci est unique. La planète a connu des pandémies. Toutes rapportées avec des chiffres sans doute erronés. La pandémie actuelle est une pandémie 2.0. Vécue à la minute sur tous les écrans. Impressionnante, terrifiante et fascinante. Plus seulement commentée par les savants. Commentée par l'humanité entière. Commentée par un humain confiné dans son bureau. Con fini peut-être... Simplement pour vivre. Pour continuer de vivre.
8 avril 2020 

Les cheveux longs seront à la mode cet été
Quoiqu'en s'amusant au coiffeur improvisé
Il y aura la boule à zéro du confiné ! 

Bernie cède la place à Joe.
La gauche démocrate prend l'eau. 

Si le crachat devient un crime poursuivi en justice 
Nos gamins dans les écoles pourraient être des récidivistes... 

Finalement, quand on est Québécois, on se console 
La province n'est pas tombée dans le piège de l'alcool.

De la covid, j'aurais aimé vous présenter la thériaque. 
Des angoisses de la période, voici au moins un antidote. 
Une originalité de la Loire, pas un Malbec du Lot. 
Le juste fruité qu'il faut, pourquoi pas pour l'agneau de Pâques...
Antidote 2018 / Malbec / 12 $ / Code 13998172 / représenté par Mark Anthony au Québec

Haut de page

7 avril 2020 par Monsieur Bulles
clément Au jour le jour ou à la semaine, je tiens ce journal un peu spécial, d'une période particulière dans une époque qui va entrer dans l'histoire. Comme toutes les époques, certes. Sauf que la porte d'entrée de celle-ci est unique. La planète a connu des pandémies. Toutes rapportées avec des chiffres sans doute erronés. La pandémie actuelle est une pandémie 2.0. Vécue à la minute sur tous les écrans. Impressionnante, terrifiante et fascinante. Plus seulement commentée par les savants. Commentée par l'humanité entière. Commentée par un humain confiné dans son bureau. Con fini peut-être... Simplement pour vivre. Pour continuer de vivre.
7 avril 2020

Comme un enfant TDAHaché, Il est fâché 
La faute à l'Organisation Mondiale de la Santé 
Donald a perdu le mode d'emploi de son pays 
L'avait-il seulement lu, l'avait-il seulement appris ? 
Dans la cour d'école, il accuse son copain bridé 
Celui qui a une plus grosse maison. 
Dans la cour d'école, il y a les autres écoliers, 
Ceux qui cherchent aussi un plan, des pions. 
Ils aimeraient tous jouer aux supers héros. 
Porter un masque, entrer dans l'histoire, trouver les mots. 
Mais leurs deux copains n'aiment pas la récréation 
Au jeu de la terre, ils préfèrent celui du pognon. 
Le professeur OMS les a pourtant prévenus. 
Au jeu de la nature, tout le monde l'aura dans le...  

Au Québec, le mot à la mode depuis 2 semaines, c'est sommet. 
On doit l'atteindre parce qu'après, paraît qu'on respire avec le nez.  
Curieusement, j'ai toujours vu l'homme viser de nouveaux sommets. 
J'espère que Legault et sa bande ont prévus d'éventuels harnais.
 
Ce soir, je m'envole 
Direction Martinique 
Rhum agricole ! 
Ce soir, on se détend 
Souvenir exotique 
XO par Clément !
Cuvée Spéciale XO par Clément / Rhum de Martinique / non disponible au Québec

Haut de page

6 avril 2020 par Monsieur Bulles
crémant du jura grand Au jour le jour ou à la semaine, je tiens ce journal un peu spécial, d'une période particulière dans une époque qui va entrer dans l'histoire. Comme toutes les époques, certes. Sauf que la porte d'entrée de celle-ci est unique. La planète a connu des pandémies. Toutes rapportées avec des chiffres sans doute erronés. La pandémie actuelle est une pandémie 2.0. Vécue à la minute sur tous les écrans. Impressionnante, terrifiante et fascinante. Plus seulement commentée par les savants. Commentée par l'humanité entière. Commentée par un humain confiné dans son bureau. Con fini peut-être... Simplement pour vivre. Pour continuer de vivre.
6 avril 2020

Est-ce le soleil printanier sur Montréal ?
Le lait qui fait crépiter les céréales ?
Derrière les masques : des sourires de carnaval ! 

D'où vient cette soudaine effervescence ?
Donald renoncerait-il à sa présidence ? 
Non. Juste la prestation canadienne d'urgence. 

Allez, on ne s'endort pas sur la morosité 
Un mois est passé, un autre est à endurer. 
On peut se prononcer sans se mouiller : 
ça ira jusqu'au premier jour de l'été ! 

On respire avec le ventre, on ouvre ses chakras. 
On ne s'abrutit pas devant les écrans plats. 
Par jour, à ton âge, tu dois faire au moins 7000 pas. 
Si l'on m'avait dit que je parlerai de yoga ! 

Bon ben, vous êtes gentils, j'ai du boulot qui m'attend ! 
Je dois tester et commenter ce nouveau crémant. 
Oui, je sais, vous souriez, j'entends vos ricanements. 
Du monde, j'ai le plus beau métier et le fais soigneusement !


Commentaire du Crémant du Jura Prestige du Domaine Grand (Blanc de Blancs) :

Blond, c'est la sensation que j'ai eue dès la première gorgée de ces bulles jurassiennes, tant dans la couleur, les arômes humés et dégustés, et le comportement. 
Et je pense que dégustée à l'aveugle (ou à l'anonyme comme on dit maintenant), j'aurais positionné cette cuvée dans la Marne.
Je n'aime pas comparer les champagnes avec les autres vins effervescents dans le monde, car cela n'apporte pas de crédit à ces derniers et à leurs appellations. 
Toutefois ici, grâce au chardonnay qui compose cette cuvée et sans doute, grâce au temps d'élevage sur lattes, ce crémant a l'onctuosité et la vivacité attendues des mousseux plus que réussis, tout simplement étonnants !
Blond comme les noisettes, blond comme une baguette fraîche et croustillante, blond comme une pomme jaune, blond comme le beurre breton (forcément) et blond comme les céréales du matin !

Bref, pour 30 $, achetez une caisse, car une fois cet ostie'd'virus disparu, espérons-le cet été, vous voudrez fêter ça avec le voisinage, les amis et la famille. 

Et ce crémant du Jura y participera !!
 
100% chardonnay / 28,45 $ en SAQ / Code 13408734 / Représenté au Québec par l'agence BMT

Haut de page

5 avril 2020 par Monsieur Bulles
pol roger réserve Au jour le jour ou à la semaine, je tiens ce journal un peu spécial, d'une période particulière dans une époque qui va entrer dans l'histoire. Comme toutes les époques, certes. Sauf que la porte d'entrée de celle-ci est unique. La planète a connu des pandémies. Toutes rapportées avec des chiffres sans doute erronés. La pandémie actuelle est une pandémie 2.0. Vécue à la minute sur tous les écrans. Impressionnante, terrifiante et fascinante. Plus seulement commentée par les savants. Commentée par l'humanité entière. Commentée par un humain confiné dans son bureau. Con fini peut-être... Simplement pour vivre. Pour continuer de vivre.
4 avril 2020 

Donald met Jared aux commandes
Espérons un jour une contremande 

Dynastie Kennedy 
Quand famille rime avec tragédie 

Apéro 2.0
Pas de bulles, plutôt gin to 
Sur l'écran, les amis rigolent 
Sur la table, les chips dégringolent 
Bon alors, on fait quoi cet été ? 
Si tu veux mon avis, c'est raté. 
Mais non, faut avoir confiance 
Seulement réduire les dépenses 
De toute façon, il n'y a plus de boulot 
Seulement la prestation Trudeau 
C'est les banques qu'on doit convaincre 
Tu les vois toi, leurs contraintes ? 
Les efforts viennent de tout le monde, sauf d'elles. 
Leurs coffres débordent et nulle part, aucune plainte 
C'est à elles maintenant. Faut qu'elles trinquent. 
En parlant d'ça, vous buvez quoi ce soir ? 
Comme hier, il reste un fond de Clos Beauregard 
Bon alors, on se reconnecte demain ? 
J'sais pas, on s'appelle. Dormez bien.   

5 avril 2020  

Elizabeth II s'adresse aujourd'hui aux Britanniques 
C'est la quatrième fois qu'elle émerge de sa vie royale 
Près de 70 ans de règne et quatre prises de parole en public 
Côté confinement, sa connaissance est colossale ! 

On en a désormais jusqu'au 4 mai 
À mon avis, plutôt jusqu'en juillet 
Ce soir, c'est pas ravioli, c'est poulet 
On s'offre une bouteille de Pol Roger !

Et si vous voulez en savoir plus sur Pol Roger, cliquez  ici !
Champagne Pol Roger / 63,50 $ / Code SAQ 51953

Haut de page

4 avril 2020 par Monsieur Bulles
Esprit Couture La plus ancienne coopérative manipulante de Champagne, créée en 1921 à Aÿ, dispose de 750 hectares en approvisionnement grâce à 700 adhérents répartis dans toute la Champagne. Esprit Couture est une cuvée de prestige non millésimé (base 2006) élaborée par Sébastien Walasiak, chef de cave de la marque, qui sélectionne les meilleurs crus pour ce vin qui reste au moins 7 ans en cave avant commercialisation.

 
Description du vin :

Bouche gourmande et raffinée, notes d'anis et de brioche grillée comme celles déjà perçues au nez, un champagne qui se fait plus charnel que tendu semble avoir passé un premier cap d'évolution, son enveloppe encore axée sur les agrumes apporte toutefois la fraîcheur, voire une certaine minéralité de jeunesse. 
C'est un magnifique champagne, un grand vin blanc élaboré comme de la haute-couture qui accompagnera facilement un plat de volaille en sauce blanche ou un poisson à chair grasse.
Autour de 130 euros en Europe / 99,50 en SAQ / Code 13452989

Haut de page

3 avril 2020 par Monsieur Bulles
riunite moscato Au jour le jour ou à la semaine, je tiens ce journal un peu spécial, d'une période particulière dans une époque qui va entrer dans l'histoire. Comme toutes les époques, certes. Sauf que la porte d'entrée de celle-ci est unique. La planète a connu des pandémies. Toutes rapportées avec des chiffres sans doute erronés. La pandémie actuelle est une pandémie 2.0. Vécue à la minute sur tous les écrans. Impressionnante, terrifiante et fascinante. Plus seulement commentée par les savants. Commentée par l'humanité entière. Commentée par un humain confiné dans son bureau. Con fini peut-être... Simplement pour vivre. Pour continuer de vivre.
2 avril 2020

La moitié de l'humanité amenée à se confiner, 
lisait-on ce matin. 
Et l'autre moitié, c'est qui, c'est où, elle fait son marché ? 
Elle suit son instinct ? 

À moins de vouloir par une balle ta perte 
Les mesures tu respecteras aux Philippines 
C'est ainsi que l'entend Rodrigo Duterte 
Les charmes de Manille, tu meurs ou tu te confines. 

Deux millions d'armes à feu vendues aux États-Unis au mois de mars 
C'est vrai qu'un 357 magnum face à un virus, c'est très efficace ! 

Pendant ce temps-là, en Corée du Nord 
Pas de corona, on signale aucun mort. 
Les prochaines vacances en gang 
On les prend à Pyongyang 

3 avril 2020 

Gros coup de déprime ce matin 
Les proches trop proches, envie de rien 
Mal dormi, migraine, mal au dos, 
Même les oiseaux dehors chantent faux 

Gros élan de solidarité du côté de Washington 
Interdiction d'envoi de masques au Canada. Ça vous étonne ?  

Ain't no sunshine 
Y'a des jours comme ça 
Bill Withers s'en va 
Sparkling wine ? 
En hommage ici-bas 
Moscato from Italia 
Besoin de sucre ce soir 
D'humer les fleurs, les poires 
De goûter des abricots 
Un verre de Riunite 
18$ les 75 cl 
6 degrés d'alcool
Pas vraiment la picole
On les finit et dodo...
Riunite / 17,95 $ en SAQ / Code 14207627 / Représenté par l'agence P. Dandurand au Québec

Haut de page

Recherche d'articles
Par mois
Articles sur les champagnes (225)
Articles sur les autres bulles (300)
Les dégustations horizontales (3)
Les dégustations verticales (1)
© 2020 monsieurbulles.com, Guénaël Revel poc communications Annoncez sur MonsieurBulles.com